Portrait Robot

Le Portrait-Robot

 

          Le portrait-robot est un procédé grâce auquel la police scientifique peut retrouver un personne criminelle grâce a une description physique du visage .Le portrait-robot est avant tout le descendant du portrait parlé .

En 1950, le métreur Roger Dambron invente un jeu pour se distraire, qu'il nommera "photos robot". Ce jeu en question consiste à découper des morceaux de photo de visage, pour ensuite les mélanger et enfin créer un nouveau visage en les assemblant.

En 1952, Roger Dambron remporte une médaille de bronze au Concours Lépine grâce à son jeu, les photos robot. Il bénéficiera de l'aide du photographe Gambier, qui lui fournira les photos des habitants d'Etaples-sur-mer, ce qui lui permettra d'avoir encore plus de portraits différents.

20070516150046-tcherno1.jpg

La première utilisation par la police a été pour l'affaire "Eugénie Bertrand". Après la diffusion du portrait du criminel d'après les descriptions des témoins dans toutes les presse, la police n'a pu retrouver le criminel. Cette première utilisation fut donc un échec.

Quelques années plus tard, cette invention a été réutilisé pour une deuxième fois lors de l'affaire "Janet Marshall". L'assassin était recherché depuis 5 mois. La police a alors retrouvé le criminel 8 jours après l'utilisation du photo robot. Cette deuxième utilisation a alors été un succès.

A présent, il existe des logiciel comme Ultimate Flash Face permettant de créer différents visages.

flashface-2.jpg

 

Retour haut de page.fleche-haut-de-page-4.png

Retour aux faits.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×